Attention respecter la casse, la façon d'écrire les commandes. Sous Linux toutes les commandes doivent inscrites en minuscules. Le dollar $ correspond à l'invite de commande lorsque vous activez le terminal.

 

Commandes Basiques


Commandes ou directions

Commentaires, façons de les utiliser et exemples
1  ls  Pour lister les fichiers et les dossiers présents dans un répertoire. Pour afficher les fichiers cachés, on rajoute l'option -a. exemple : $ ls -a
2  cd  Permet de se déplacer entre les répertoires du système. Par exemple : $ cd /home/dppresse/Musique
3  cp

 Pour copier un fichier d'un répertoire vers un autre. Exemple : $ cp fichier.mp3 /home/ddpresse/Musique

On adjoint -R lorsque l'on veut copier des répertoires - * signifie tous

4  mv  Semblable à cp, mais fonctionne comme couper. Le fichier est déplacé (move en anglais abrégé en mv) dans le nouveau répertoire et disparait du répertoire d'origine
5  rm  Supprimer un fichier. Si l'on ajoute option -r (récursive), on peut supprimer les sous-dossiers. Attention, il n'y a de corbeille dans un terminal, donc suppression définitive. Exemple : $ rm -r /home/dppresse/exemples
6  nano  Cela n'est pas une commande mais un éditeur de texte. Comme il est fréquent de modifier des fichiers de configuation, nano est l'éditeur le plus simple (on peut aussi utiliser vi)
7  tab  La touche tabulation (Tab) est une touche magique dans le shell bash. Elle offre l'autocomplétation : elle compléte les commandes. Vous tapez par exemple fir puis Tab et vous verrez apparaitre toutes les commandes commençant par fir. Indispensable.
8  flèches haut et bas  Les fleches directionnelles haut et bas sont également indispensable. Elles rappellent l'historique. En appuyant sur la fléche Haut, vous afficherez la dernière commande que vous avez saisie.
9  Copier - coller  Il est possible de copier et de coller du texte dans un terminal. Les raccourcis sont alors CTRL+ALT+C(opier) et CTRL+ALT+V(coller)
10  Accès Root  Appelé compte administrateur ou root, pour accéder à ce mode, on utilise la commande su. certaines distributions sont dépourvues de comptes root (Ubuntu et ses dérivés par exemple), on passe par la commande sudo -s. Notez un changement de prompt (invite) on passe d'un dollar ($) à un dièse (#)
11  Accès direct au repertoire personnel  Lorsque l'on se balade beaucoup dans l'aborescence, il arrive un moment où l'on souhaute revenir à son répertoire. Pour cela, beaucoup de distributions ont un alias (raccourci). On tape cd et on revient à /home/utilisateur. Sinon on tape cd ~ (ALTGR+2) qui ramène au répertoire personnel.
12 Enchainer deux commandes ou plusieurs  Il est possible d'enchainer deux commandes en utilisant deux esperluettes (&) entre les commandes. Exemple : $cd ~/Musique && cp fichier.mp3 /media/disk_usb

Commandes Avancees


Questions que l'on peut se poser

Commentaires, comment faire et exemples
1 lister les fichiers
 Si la commande ls affiche les fichiers, elle fait de manière minimaliste. Pour avoir plus d'informations utiliser les options -lh. Exemple : $ ls -lh
2  Retourner au répertoire précédent
 Pour revenir au répertoire précédent, il possible d'utiliser la commande cd ~. A différencier de la commande cd .. qui ramène sur le dossier précédent dans l'aborescence. 
3  Joker  Dans un terminal, il est possible d'utiliser l'astérisque (*) comme joker. Par exemple, pour déplacer tous les fichiers ayant l'extension .png d'un répertoire : $ mv *.png /home/exemples
4  Couper une liste

 Parfois les résultats obtenues sont très longs et défilent à l'écran sans pouvoir ne rien lire. Pour faire un affichage par page écran, on utiliser le pipe (| = ALT GR + 6) suivi de la commande less. On fait défiler les pages avec la barre d'espace ou les flèches :

$ ps -ef |less

5  Eteindre le PC

 La commande shutdown sert à éteindre le pc sans passer par les boutons mais par une ligne de commande. Elle supporte beaucoup d'options. Pour une extinction immédiate, on utilise la commande now dans l'option -h (heure) . -> : $ sudo shutdown -h now

Pour une extinction dans 10 minutes  -> : $ sudo shutdown -h +10

6  Redémarrer le PC
 On le sait dans la plupart des cas il est inutile de redémarrer Linux mais en cas de besoin voici la commande : $ sudo reboot
7  Gérer les réseaux : ifconfig
 La commande est ifconfig. Sans arguments, elle donne la configuration des interfaces réseaux TCP-IP. Il est possible de modifier toutes les valeurs, comme l'adresse IP, avec les nombreux options disponibles
8  Décompacter une fichier archive ZIP Il est fréquent de télécharger un fichier zip. Pour le décompresser, on utilise unzip. Exemple : $ unzip fichier.zip
9 Décompacter une fichier archive TAR

 Tar est le format classique des archives compressées sous linux. On retrouve sous le format tar.gz ou tar.bz2. Pour les décompresser :

$ tar -xvzf fichier.tar.gz

$ tar -xjzf fichier.tar.bz2

10  Quelle la version du noyau, du Kernel

 Il est parfois important de connaitre la version du noyau (du coeur) que l'on utilise pour des raisons de compatibilité. On utilise l'option -r de la commande : $ uname -r

Résultat par exemple donné : 3.13.0-63-lowlatency

11  Architecture CPU ou du processeur

 Pour les distraits, toujours avec la commande uname, il est possible de savoir si on utilise une architecture 32 bits ou 64 bits grâce à l'option -p.

$ uname -p

Résultat par exemple donné : 3.13.0-63-lowlatency

12 Quelle est la version de Ubuntu ou ses variantes

A force de mise à jour ou parce que ce n'est pas votre PC, voici la commande pour quelle version d'Ubuntu ou ses dérivées, vous utilisez :

$ lsb_release -a

Résultat donné par exemple : Description:Linux Mint 17.2 Rafaela

13 La commande find (la commande de recherche)

Cherchez un fichier dans un emplacement défini. Dans cette exemple, vous recherchez le fichier portant le nom de Firefox dans le répertoire /usr :

$ find /usr -name *firefox*

14 la commande locate (une variante de find)

Il fait pratiquement comme find mais plus simplifier dans sa recherche. Reprenons l'exemple précédent :

$ locate firefox

15 La commande grep

Cette commande recherche une expression régulière dans un ou plusieurs fichiers. Elle offre d'énormes possibilités en combinant avec le pipe (|). Par exemple, on recherche firefox dans la liste des processus en cours :

$ps -e | grep firefox

Résultat possible : 3157 ? 00:24:36 firefox

16 La commande cat

Cette commande permet de visualiser le contenu d'un fichier sans pouvoir le modifier. On peut la rediriger vers une sortie pour créer un seul fichier :

$ cat /etc/fstab /etc/mtab > etc

Le fichier etc est créé.

17 Configuration Personnalisée  de son réseau

Pour ma carte réseau eth1 par exemple mais faire ifconfig all pour voir le nom de la carte car la mienne commence ep, le paramétrage s'effectue dans le fichier /etc/network/interfaces (il n'y a qu'un seul fichier pour toutes les interfaces), de la manière suivante :

auto eth1
iface eth1 inet static
  address 192.168.56.20
  network 192.168.56.0
  netmask 255.255.255.0
  gateway 192.168.56.1


La signification des paramètres est la suivante :

  • auto ethX : activation de l'interface ethX au boot de la machine ?
  • iface ethX inet static : définition du type de protocole : DHCP ou static. Dans notre cas c'est bien entendu "static"
  • address : adresse IP liée à la carte
  • network : sous-réseau
  • netmask : masque de sous-réseau
  • gateway : passerelle réseau

Pour une interface en dhcp, on aura par contre :

auto eth0
iface eth0 inet dhcp

source : https://www.vincentliefooghe.net

Commandes Administrations

 dmidecode​

Questions que l'on peut se poser ou commandes

Commentaires, comment faire et exemples
1

 top 

pstree

 La commande top affiche les processus actifs. Elle donne les informations sur la quantité de la mémoire utilisée, CPU etc...

pstree affiche l'aborescence des processus

2  ps

 Cette commande donne une description des processus actifs. Elle donne le numéro de PID de chaque processus. Elle s'utilise avec l'option -e pour une information minimale et avec -el pour une information compléte

$ ps -el | less

3  kill

Elle permet de mettre fin à un processus (tuer). Elle s'utilise avec le PID et avec des options. La plus fréquente est -9.

$ kill -9 5499

Régulièrement, on utilise killall qui tue le processus ciblé ainsi que les processus fils :

$ killall firefox

4  service

Généralement, en utilisant normale, on ne touche pas aux services. Pour les administrateurs, c'est chose courante. Avec Systemd, on peut stopper, démarrer et relancer un service avec les commandes suivantes :

$ sudo service test stop -> Arrêt

$ sudo service test start -> Démarrage

$ sudo service test restart -> Redémarrage (relancer)

5  Lister les services actifs

En fonction que votre système utilise ou non Systemd. Il existe 2 commandes pour savoir quels services sont actuellement actifs :

$ sudo service --status -all

$ sudo systemctl list-units --type=service

6  DEBIAN : mise à jour

Pour récupérer les mises à jour d'une distribution dérivée de DEBIAN et les appliquer, tout le monde doit connaitre déjà connaitre les commandes suivantes :

$ sudo apt-get update && apt-get upgrade

On ajoute -y après upgrade pour valider automatiquement l'installation sinon il propose O/n pour demander si Oui on veut le faire (comme il est en Majuscule c'est l'option par défaut validable avec Entrée) ou Non (n)

 

7  df

Cette commande affiche la quantité d'espace de disque libre et occupée sur les systèmes de fichiers montés. A utiliser impérativement avec l'option -h (human readable) pour comprendre le résultat !

$df -h

8  lsmod

Liste les modules du noyau actuellement chargés. Ne possède aucune option. lsmod est le résultat du répertoire /proc/modules

9  modprobe  et rmmod
charge ou décharge un ou plusieurs modules du noyau. modprobe charge les modules depuis leur nom exact. rmmod permet de décharger un module qui n'est pas utilisé. modprobe -n affiche les modules chargés
10  chroot Change le répertoire racine pour l'execution d'une commande (chroot commande). L'utilisation de chroot permet de créer un environnement virtuel très pratique pour sécuriser l'aborescence originale.
11  Lister les partitions et disque

Pour connaitre les disques dur ou pour connaitre la liste des partitions présentes sur le système, rien ne vaut la commande fdisk. Elle est informative et complète.

$ sudo fdisk -l

12  mount et umount

Monte (mount) et démonte (umount) un périphérique ou un système de fichiers. mount doit être utilisé en spécifiant le répertoire cible :

$ sudo mount /dev/sdc4 /media/disk_usb

La commande mount seule affiche le contenu du fichier /etc/fstab

13  nice

 Elle permet de donner un degré de priorité à l'exécution d'une commande. Une valeur négative (max -20) donnera une forte priorité et une valeur positive (min 19) une faible priorité.

$ nice 10 firefox

14  lspci

Liste tout le matériel connecté à un port PCI sur votre ordinateur. L'utilsiation de base est :

$ lspci -vv

15  lsusb De la même manière que lspci, lsusb liste tout le matériel qui est relié via un port USB à votre ordinateur. Intéressant de voir que des composants de la carte mère sont connectés en USB
16  blkid Les distributions ont adoptés un système pour identifier les disques durs, clés USB, etc... Il s'agit de l'UUID. Ce dernier offre une garantie contre les problèmes de duplication et évite le plantage ou la non-reconnaissance si 2 disques portent le même nom. Pour connaitre l'UUID de votre périphérie, utilisez le commande blkid
17 sudo dpkg-reconfigure keyboard-configuration Reconfigurer le clavier
18

ps -ef | grep dropbox pour connaitre le PID -> avec le résultat 

dppresse   1904  00:00:18
/home/ddpresse/.dropbox-dist/dropbox

losf -p 1904

Savoir quels sont les fichiers ouvert sur votre machine la commande losf

Savoir repérer particulièrement les fichiers ouverts par rapport à un programme, on cherche avec la commande ps et grep pour connaitre le lien PID (numéro attribué à un programme chargé) comme marqué dans l'exemple avec l'outil ps -ef pour l'associer avec un programme

19 head -1 /proc/meminfo Connaitre la mémoire Totale du PC
20

 dmidecode

dmidecode | less

 Permet de connaitre la structure de votre PC
21 dmidecode -t memory Permet de connaitre uniquement la structure des barrettes Mémoires de votre PC

Commandes Diverses

Questions que l'on peut se poser

Commentaires, comment faire et exemples
1   acpi

 Incontournable pour tous les utilisateurs d'ordinateurs portables. Elle donne des informations comme l'état de chargement de la batterie ou la température du processeur

$acpi -v

2  free  Affiche les statistiques sur l'utilisation de la mémoire : Mémoire totale libre, utilisé, la RAM et la SWAP. Notez que le noyau utilise beaucoup de mémoire cache qui n'est pas utilisé mais chargé
3  chmod  Modifie les droits d'accès à un fichier. Le mode peut être spécifié soit sous la forme numérique soit sous la forme de texte (de droits). Pour la lecture seule chmod -r fichier ou chmod 444 fichier auront le même effet.
4  netstat

 Commande essentielle de l'administration réseau. Elle donne les connexions ouvertes ou en écoute des différents ports disponibles. Pour plus de clarté :

$netstat -taupe

5  traceroute  Comme son nom l'indique, il suit la route que prennent les paquetages TCP-IP de l'hôte vers le destinataire. L'URL ou l'adresse IP peut être utilisé comme nom
6  wget  Utilitaire indispensable de nombreuses distributions. Il permet de télécharger des fichiers distants en offrant des options de récupération supportant les proxy, le HTTPS et le FTP
7  sleep

 Elle permet de lancer une commande à une heure donnée. Certes peu utilisé en réalité. Elle permet d'attendre un moment donné.

$sleep 1h && ./ma_sauvegarde.sh

8  Mesurer sa consommation réseau

 

$ cat /proc/net/dev

 

9  Lister les librairies installées
 Il est intéressant de savoir quelles sont les librairies installées sur la distribution. On utilisera les options de la commande ldconfig. Avec l'option -p on obtient une liste par ordre alphabétique. L'option -v affiche les librairies par répertoire
10  pwd

 Il arrive que l'on ne sache pas où l'on setrouce dans l'aborescence. C'est souvent le cas lorsqu'on utilise SSH ousFTP puisqu'on ne voit pas les alinéas.

Pour savoir où l'on est :

$ pwd

11  Changer le format des images

 Une condition pour utiliser la suite, il faut avoir installé Image Magic. Il est possible de convertir une image jpg en png grâce à la commande convert

$cpnvert image.jpg image.png

12  Afficher un message

 Juste un petit exemple très bref des capacités de programmation simple contenues dans le bash. Faire apparaitre un message dans une fenêtre :

$ DISPLAY=:0 xmessage - center "Votre découverte"

13  créer un fichier vide

 Parfois il est nécessaire de créer un fichier vide.
 On peut le créer manuellement avec l'éditeur nano en enregistrant un fichier vide. On peut aussi le faire avec la commande touch

$ touch fichier

14  dd

 Cet utlilitaire dd est très répandu ces dernières années. Il permet de créer des LiveUSB et de créer des systèmes pour Raspberry Pi. Cette commande ne fait rien d'autre que de décompresser une image :

$ dd if=rapbian.img pf=/dev/sdc BS=1M

15  dmesg  Affiche les messages des commandes provenant du noyau, tous les message depuis le dernier amorçage sont visibles en fonction de la taille du tampon. L'option -c efface le tampon

Commandes multimedia

 

Questions que l'on peut se poser

Commentaires, comment faire et exemples
1 Convertir un fichier webm en mp3

 Après avoir installé l'application ffmepg - Input étant donné le fichier source et output le fichier de sortie

$ffmpeg -i input.webm -acodec libmp3lame -aq 4 output.mp3

Commandes Systemes

 

Questions que l'on peut se poser

Commentaires, comment faire et exemples
1
do-release-upgrade

 Mets à niveau  la version des Ubuntu et mint... - Nécessite d'avoir tous les droits (faire avant sudo -s ou sudo su ou en devant sudo)

 


Rparacteurlogo